Lundi 11 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Remaniement ministériel
Aucun plan pour sortir de la crise
Article mis en ligne le jeudi 20 janvier 2011
 
Photo: Maria Cicchini
Le député néo-démocrate de la circonscription d’Outremont, Thomas Mulcair

Le député Néo-démocrate Thomas Mulcair a vivement réagi au récent changement au Conseil des ministres de Stephen Harper le 4 janvier dernier.

« Quand il nous dit qu’il veut maintenir le cap, et que ce n’est pas le moment de commencer à avoir des dépenses gouvernementales, il est en train de signaler qu’il est en train de régler les problèmes de déficit budgétaire sur le dos des chômeurs et des gens qui en ont le plus besoin », a dit M. Mulcair.

Stephen Harper a répété qu’il ne tient pas à déclencher d’élections. Pourtant, Thomas Mulcair affirme que le plan de M. Harper, qui consistera surtout à ramener le déficit à zéro, n’apportera pas de solutions, mais lui servira à s’enligner pour les prochaines élections. Tout se jouera au prochain budget en février-mars, si le gouvernement minoritaire est défait au vote.

Stephen Harper a créé un nouveau poste de ministre d’État aux Finances afin que le gouvernement conservateur puisse maintenir le cap et donner priorité à l’économie. Ted Menzies doit aider le ministre Flaherty à mettre la dernière main au budget de 2011, un plan qui doit aider le pays à sortir de la récession.

Le député d’Outremont croit, au contraire, que les Conservateurs n’ont pas de plan pour sortir de la crise. Par exemple, les baisses d’impôts devraient être accordées aux secteurs qui en ont besoin plutôt qu’aux banques et aux compagnies pétrolières, qui font des profits. Le secteur manufacturier a perdu 322 000 emplois depuis leur arrivée au pouvoir.

La chaise musicale a touché quatre ministères, et c’est Peter Kent, député de Thornhill, qui a été nommé afin de remplacer Jim Prentice à l’Environnement. «Ça fait cinq ministres en cinq ans au gouvernement. C’est Stephen Harper qui décide ce que fait le gouvernement en environnement. C’est du pareil au même en termes d’image à l’étranger », a affirmé le député de bureau de circonscription sur Queen-Mary.

Il espérait surtout un nouveau visage au ministère du Patrimoine canadien et des Langues officielles. Le secteur des artistes et le secteur de production des livres scolaires du Québec décrient haut et fort les lacunes du projet de loi sur le droit d’auteur au niveau de la protection des compagnies qui les produisent dans un marché restreint de 7,5 millions de personnes. « Ils auraient dû sortir James Moore de là, et nommer quelqu’un de plus conciliant et capable de travailler avec le Québec », a martelé le Néo-démocrate.

Diane Ablonczy succède à Peter Kent comme ministre d’État aux Affaires étrangères (Amériques), et le député Julian Fantino ex-chef de la police de Toronto et de la police provinciale de l’Ontario, devient ministre d’État aux Aînés.

Il faut s’attendre à trois élections complémentaires au début de 2011 : dans la circonscription détenue par le Conservateur Jay Hill en Colombie-Britannique, dans celle de Jim Prentice dans Calgary-Centre-Nord en Alberta, et dans celle de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia. Les Conservateurs détiennent 143 sièges à la Chambre des communes et doivent en remporter 12 pour former un gouvernement majoritaire.

[Marie Cicchini]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca