Jeudi 23 novembre 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Plusieurs commerces perdront leurs locaux
Article mis en ligne le jeudi 6 janvier 2011

 
Photo Marie Cicchini
Ces commerces polyethniques et restaurants établis de longue date suscitent une certaine mobilisation dans le quartier.

Un projet de condominiums fait le malheur de plusieurs restaurants et commerces sur le chemin Queen-Mary sur le point de perdre les locaux qu’ils louent au printemps.

L’immeuble qui occupe tout le bloc a été acquis par le promoteur immobilier Allprime Properties Inc, de Côte-des-Neiges le 7 avril dernier.

Les propriétaires des restaurants L’Ermitage et Todos ont chacun reçu un avis d’éviction qui les oblige à vider leur local commercial le 30 avril à 18 h au plus tard, et à faire place à L’Aragon Queen Mary. Seul le restaurant Subway n’a pas encore reçu d’avis d’éviction.

L’homme d’affaires est un promoteur immobilier qui compte raser le bâtiment et ériger un projet de condos de luxe et installer quelques commerces au rez-de-chaussée.

Oleg Scobiola a pensé à chercher un autre local, mais c’est tout un défi de trouver un autre espace convenable pour lancer un restaurant établi depuis 14 ans, rénové à grands frais voilà quatre ans. Le processus ne suit pas un cours normal, dit-il avec une légère nervosité. Comment expliquer l’avis d’éviction à un stade si précoce?

Au bureau de vente, le préposé a refusé de s’adresser au journal. Sur le trottoir, des passantes parlent de l’avenir du bâtiment. La rumeur de la démolition provoque une certaine empathie.

À l’arrondissement, Michel Therrien informe que le dossier était inscrit à l’ordre du jour de la séance du conseil d’arrondissement du 17 janvier, mais depuis l’arrondissement a retiré le dossier de l’ordre du jour pour le reporter à une séance ultérieure.

« La première étape du processus est une demande de dérogation pour la hauteur du bâtiment. Il veut augmenter la hauteur de l’édifice d’un mètre à un mètre et demi. On est encore loin de toute forme de démolition, et le fait qu’il ait déjà envoyé une lettre crée sans doute de la confusion. Il y aura éventuellement un comité de démolition où le public aura la chance de se manifester. Mais on est encore loin de là », dit-il.
Le zonage est sans doute commercial résidentiel, puisqu’il y en a déjà un semblable en face sur la même rue. Une pharmacie se serait manifestée pour occuper le rez-de-chaussée.

Un groupe de citoyens nommé le comité Snowdon s’est mobilisé pour sauver le bloc de commerces et restaurants multiethniques. Leur pétition en ligne rassemble rapidement les signatures des citoyens mécontents qui sollicitent l’appui de la municipalité pour empêcher la démolition du bâtiment.

[Marie Cicchini]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca