Vendredi 22 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Les automobilistes payeront une nouvelle taxe
Article mis en ligne le jeudi 18 novembre 2010
 
Photo Erika Peter
Les automobilistes de l’île de Montréal devraient commencer à payer une nouvelle taxe dès janvier 2011.

Début 2011, les automobilistes montréalais devront ajouter à leur taxe une nouvelle, qui sera inférieure à 50 $ pour financer les transports en commun. Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a confirmé sa volonté de taxer les propriétaires de véhicule sur l’île.

Cette nouvelle taxe devrait être ajoutée aux  30 $ de droits d’immatriculation déjà existant.

Selon Justin Leroux, professeur agrégé à l’Institut d’Économie Appliquée à HEC Montréal, il s’agit là d’une taxe basée sur l’espoir. «On se dit que si on améliore les transports en commun de la ville vers l’extérieur, les gens prendront plus les transports en commun, mais ça peut prendre des années et les résultats ne sont pas certains», dit-il.

Le professeur prône un péage de type «cordon» ou de congestion qui consiste à faire payer les automobilistes qui voyagent aux heures de pointe. Selon lui, cette méthode est plus efficace et s’attaque directement à la problématique.

Il souligne également que la taxe du maire rendra responsables les automobilistes montréalais, alors que le problème de congestion est causé par les automobilistes de l’extérieur.

Pour le cabinet du maire, l’instauration d’un système de péage n’est pas négociable à cause de la longévité du processus. Pour instaurer un système de péage, il faut attendre au moins trois ans. Selon Darren Becker, la congestion ainsi que le développement des transports en commun doivent être réglés maintenant.

Une taxe injuste
Stéphane Martial est un automobiliste qui réside dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Il utilise sa voiture uniquement les fins de semaine ou en soirée lorsque nécessaire. Pour aller travailler au centre-ville, il utilise les transports en commun. Pour lui, cette taxe est injuste et illogique.

«Je suis particulièrement énervé contre la ville de Montréal qui traite les automobilistes comme s’ils étaient tous méchants. On paie pour un service qui n’est pas meilleur; si je paie je m’attends à ce que le métro fonctionne», dit M. Martial.

Chaque matin le résident de Montréal emprunte un circuit de 20 minutes qui souvent s’éternise en 30 minutes à cause des nombreux problèmes de transport de la STM. Selon lui, la meilleure façon d’inciter les automobilistes à utiliser les transports en commun, c’est d’avoir un service de qualité ; la Ville de Montréal n’est pas claire quant aux changements apportés et parle de développement, mais pas d’amélioration.

«À combien s’élève la taxe, on se sait pas, ce qu’ils vont faire exactement avec l’argent, on se sait pas. J’ai l’impression d’être forcé de signer un chèque en blanc et tout ce que je peux faire, c’est espérer que ça aille», continue Stéphane Martial.

[Erika Peter]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca