Mardi 22 août 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Chantier sur la Côte-des-Neiges
Des commerces au bord de la faillite
Article mis en ligne le jeudi 7 octobre 2010
 
Photo Marie Cicchini
Une rétrocaveuse creuse un trou pour installer un puits d’insertion pour le gainage.

Voilà huit mois que le commerçants et gens d’affaires cherchent un moyen de juguler les contrecoups des grands travaux d’infrastructure que la Ville a entrepris sur le chemin de la Côte-des-Neiges.

Affaiblis par la chute vertigineuse de leur clientèle depuis plusieurs mois, les commerces espèrent tant bien que mal de redresser leur situation. Certains ont du mal à s’en remettre après avoir perdu plus de la moitié de leur clientèle, malgré le retour des étudiants à la rentrée scolaire.

Daniel Trottier, l’œil sombre, dit qu’il en a assez du bruit et de la poussière en indiquant la pelle rétrocaveuse à quelques pas du marché Trottier Fruits et légumes, tandis que Nada Tabbakh, propriétaire du café bistro Chez Cook’s, subit de plein fouet le choc. Privé d’eau quatre fois, le restaurant de Robert et Nada Taddakh, enclavé, accuse des pertes de 65%, et les économies de l’entreprise familiale fondent à vue d’œil. « Quand l’eau est coupée, on reste fermé », raconte la restauratrice avec dépit.

Le 23 septembre dernier, 25 commerçants en colère se sont présentés à la réunion du comité de bon voisinage. « La Ville était incapable de nous promettre de respecter l’échéancier du 30 novembre », explique Jérôme Bugel, président de l’Association des gens d’affaires de Côte-des-Neiges (AGACDN). Le chantier semblait arrêté et avec les problèmes de vannes, tous craignaient que des retards empiètent sur la période de Noël, qui est d’importance capitale après huit mois de ralentissement généralisé.

Le porte-parole du conseiller en Planification à la Ville, Philippe Sabourin, affirme que les travaux suivent bien leur cours. La Ville a réussi à fermer la vanne pour assécher les conduites au début de septembre malgré quelques problèmes.

L’installation de la conduite secondaire entre le boulevard Édouard-Montpetit et la rue du Piémond est complétée. Il s’agit maintenant de terminer d’ici le 30 novembre prochain les travaux de réhabilitation de la conduite principale, de plus grand diamètre, sur le même tronçon. La technique de gainage est plus simple et ne nécessite que quelques puits d’insertion.

Plan de relance économique

L’AGACDN a déposé en juin dernier une pétition de 55 signataires à cause de la perte d’achalandage occasionnée par les huit mois de travaux. Les signataires demandent le soutien de la Ville durant la période de Noël, la plus importante sur le plan commercial.

Ils réclament 1% (environ 70 000 $) du coût total des travaux et 50% des pénalités imposés pour les retards de chantier afin de financer une campagne promotionnelle de l’artère commerciale. Ils demandent également le stationnement gratuit aux parcomètres après 18 h et les fins de semaine, ce qui ne relève pas de la Ville, toutefois.

La Ville veut soutenir les commerçants, mais n’avance aucun chiffre à ce stade. L’arrondissement rafraîchira les décorations de Noël et promouvoira l’artère commerciale dans certains médias.

La conseillère de district de Côte-des-Neiges Helen Fotopulos et Richard Deschamps, responsable des grands travaux d’infrastructure de la Ville, planifient une rencontre avec des commerçants pour discuter en détail de la planification des travaux.

[Marie Cicchini]






Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca