Lundi 18 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Les Scouts veulent préserver leur local
Article mis en ligne le jeudi 10 juin 2010
 
Photo Marie Cicchini
Dans le local scout actuel : (de gauche à droite) Louis-Olivier Batty, co-responsable du groupe scout de Notre-Dame-des-Neiges, Jean Bertin-Mahieux, trésorier du C.A., Isabelle Robillard Frayne, co-responsable du groupe scout, Marie-José Clermont, membre (en avant), Suzanne Caron, ancien membre (en arrière), Robert Gérin-Lajoie, président, Mgr Paul Delorme, prêtre fondateur du groupe scout de Notre-Dame-des-Neiges, Vincent Forcier, ancien responsable du groupe scout, et Anne-Marie Forthomme, membre.

Le 229e groupe scouts de Notre-Dame-des-Neiges risque de perdre son local si la paroisse qui le leur prête ne revient pas sur une « décision irrévocable », de résilier l’entente.

Le groupe de 120 jeunes et 40 animateurs serait relogé, mais le local temporaire proposé, la salle des Tanneurs, est jugé fort inapproprié aux activités des scouts.

La paroisse aurait manifesté une certaine ouverture à l’occasion d’échanges informels depuis l’impasse et l’absence de communication qui ont motivé le groupe scouts à tenir une campagne d’information au collège Notre-Dame, le 25 mai dernier.

Le local est prêté aux scouts jusqu’au 31 décembre 2011, mais la paroisse veut résilier l’entente et attribuer le local à l’École d’évangélisation Saint-André. Cette unité de la paroisse, qui était hébergée à l’église Saint-Pascal-Baylon, a indiqué qu’elle n’aurait besoin du local que le samedi.

« Le père Hubert Hamelin a dit qu’il laisserait le local aux scouts, sujet à approbation des marguilliers de la fabrique », a affirmé dans un regain d’optimisme le président du comité d’administration des scouts, Robert Gérin-Lajoie. Isabelle Robillard-Frayne, responsable du groupe et M. Lajoie comptent sur une intervention urgente pour sauvegarder la crédibilité proprement pastorale de la paroisse dans le contexte des débats sur l’avenir et le statut de ses deux églises.

La stratégie de relance est en branle, notamment une campagne de lettres d’appui à la paroisse et à l’archevêché de Montréal, pour témoigner de la contribution du scoutisme dans l’éducation des jeunes à Côte-des-Neiges. «On espère que les discussions seront relancées prochainement. Une rencontre s’organise entre les scouts et les marguilliers », a conclu M. Gérin-Lajoie.

« Nous ne voulons pas commenter », a répondu le curé, Hubert Hamelin, lorsque Les Actualités ont contacté la fabrique.

Un lourd déficit en 2009
Une résolution adoptée en avril dernier révèle que la fabrique de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges demandera désormais un loyer pour tout local prêté et donnera priorité aux activités pastorales existantes et potentielles. La paroisse a terminé l’année 2009 avec un lourd déficit et requiert des dons de 125 000 $ pour éponger la perte prévue.

[Marie Cicchini ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca