Lundi 18 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Agrandissement du CHU Sainte-Justine
Une dérogation mineure soulève des craintes
Article mis en ligne le jeudi 27 mai 2010
 
Photo Marie Cicchini
Le CHU Sainte-Justine.

Bien qu’une demande de dérogation mineure du CHU Sainte-Justine inscrite à l’ordre du jour du 3  mai dernier ait été retirée avant la séance du conseil d’arrondissement de CDN-NDG, le maire Michael Applebaum a permis à sept opposants de s’adresser aux élus par respect du principe démocratique.

Les résidents qui dénoncent le bruit généré par les équipements bruyants de l’hôpital et le milieu foisonnant d’activité s’opposent à la demande de dérogation mineure.

L’hôpital a construit un renforcement entre les ailes 7 et 9 afin d’assurer la mise aux normes sismiques de l’aile 7 dans le cadre des travaux d’agrandissement de l’hôpital Sainte-Justine.

La dérogation vise entre autres à augmenter d’un étage la hauteur permise au-dessus de la structure de renforcement afin d’y installer des appentis mécaniques (système de climatisation, de ventilation, etc.) qui serviraient éventuellement à un nouveau laboratoire.

Le directeur adjoint du projet Grandir en santé, Martin Massé, affirme que le report de la demande de dérogation ne met aucun investissement en péril puisque le laboratoire n’est pas encore construit. « On ira de l’avant seulement quand on fera l’enveloppe extérieure », a-t-il dit.

L’hôpital travaille étroitement avec la Ville pour mieux gérer les éléments qui occupent le toit du centre et M. Massé est confiant que ce projet sera raffiné davantage et ira de l’avant en juin prochain.

Le pire est à craindre
Un résident de la rue Brighton a rappelé qu’un règlement de 2008 adopté pour l’agrandissement du CHU exige que l’équipement soit aménagé à l’intérieur du bâtiment ou qu’un écran empêche la propagation du bruit s’il est installé sur le toit. En 2007, un règlement d’intégration et d’implantation architecturale similaire a été adopté pour les équipements les plus bruyants. L’hôpital a reçu deux mises en demeure pour non-respect de ces règlements. Les résidents craignent que les élus votent en faveur de la dérogation lorsque la demande sera refaite.

Mme Fotopoulos a admis que les enjeux dépassent la question du bruit. « C’est le moment de respecter le règlement et l’engagement qui ont été pris, ce qui n’est pas rassurant. Il va falloir qu’on trouve des solutions et qu’on examine les propositions. Je crois que les résidents doivent être les premiers à être consultés par les voisins institutionnels », a-t-elle répondu.

Un autre opposant, expert des chambres mécaniques, demande que les élus municipaux appliquent « dans les règles de l’art » le respect des règlements. Selon ses sources, l’hôpital entendrait aménager une « chambre mécanique » avec de « l’équipement moderne ». L’amplitude de ce bruit serait alors décuplée.

Le maire Applebaum a indiqué que le bruit autour de l’hôpital sera mesuré et surveillé cet été.

[Marie Cicchini ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca