Vendredi 17 novembre 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























À LA UNE

Agenda des fêtes
Article mis en ligne le jeudi 20 décembre 2012

 
Photo gracieuseté © Les amis de la montagne/Samuel Montigné

Glissade en chambre à air dans le parc du Mont-Royal

Plaisirs d’hiver au parc du Mont-Royal

Le parc du Mont-Royal offre une foule d’activités hivernales en plein cœur de la ville. Les Amis de la Montagne vous donnent rendez-vous sur ce site naturel exceptionnel pour goûter aux plaisirs de l’hiver en famille.

Patinage

La saison de patinage est déjà commencée sur la patinoire réfrigérée du lac aux Castors. L’horaire de l’entretien est affiché sur place. Gratuit. Mais la patinoire naturelle sur le lac aux Castors n’est pas accessible cet hiver à cause des travaux en cours jusqu’à l’été 2013.
Jusqu’au 10 mars :
Dimanche au jeudi de 9 h à 21 h
Vendredi et samedi de 9 h à 22 h
Heures de surveillance
Lundi au jeudi de 9 h à 21 h
Vendredi et samedi de 9 h à 22 h
Dimanche de 9 h à 17 h
Période des Fêtes
Les 24 et 31 décembre, fermeture à 17 h
Fermé les 25 décembre et 1er janvier

Raquette et chocolat chaud

Les Amis de la montagne offrent une randonnée exploratoire guidée en raquettes sur les flancs de la montagne, à l’affût des traces d’animaux et des chants d’oiseaux.
26 au 30 décembre à 13 h 30 (durée : 1 h 30)
10 $ enfants à partir de 8 ans
15 $ adultes
Pour réserver : 514 843-8240 poste 0




Opération Nez rouge : c’est parti!
Article mis en ligne le jeudi 6 décembre 2012

 
Photo gracieuseté / Patrick Lamarche

Nez Rouge et Dominique Maltais, porte-parole de l’opération Nez Rouge de Montréal 2012 et triple championne de la coupe de surf des neiges.

Le service de raccompagnement Nez Rouge a démarré. Il suffit de composer le 514 256-2510.

Jusqu’au 31 décembre, des bénévoles sont au service de la population en soirée pour reconduire chez elle toute personne qui a pris un verre de trop durant une fête de bureau ou de famille et ne souhaite pas courir le risque de prendre le volant en état d’ébriété.

Le traditionnel service de la période des fêtes s’adresse également aux personnes qui ne se sentent pas en état de conduire à cause de la fatigue ou de la consommation de médicaments, par exemple.

Une équipe de deux bénévoles vient chercher le client et le ramène chez lui à bord de son propre véhicule en échange d’un don.

Le service est offert du dimanche au mercredi, de 21 h à 3 h 30 et du jeudi au samedi, de 19 h à 3 h 30. À compter du 23 décembre, les heures seront de 21 h à 3 h 30.




La fin des garderies privées non subventionnées?
Article mis en ligne le jeudi 29 novembre 2012

 
Photo: iStockphoto

Le budget Marois minerait l’avenir des garderies privées non subventionnées.

La Coalition des garderies privées non subventionnées du Québec croit que le chemin choisi dans le budget Marois en maintenant le cap sur la création de nouvelles places en CPE pourrait signaler la fin des garderies privées non subventionnées d’ici 4 ans.

Le ministère de la Famille continuera «d’investir dans le béton» en période de restriction budgétaire, au grand dam des garderies non subventionnées qui voulaient être considérées dans l’équation et la solution.

«La Coalition des garderies privées non subventionnées croit pouvoir offrir une solution viable et économiquement responsable que le gouvernement du Québec doit sérieusement envisager», a réagi la Coalition le 21 novembre, au lendemain du budget.

Elle maintient que les garderies privées non subventionnées ont un taux de 30 à 40 % de places libres. Elles sont de qualité égale aux services de garde publics du Québec et doivent se conformer aux mêmes lois et règlements du ministère de la Famille. Comme elles ont déjà leurs installations et leurs équipements conformes, il serait moins coûteux de convertir les places qui existent déjà en places subventionnées à 7 $, selon la Coalition.

«Nous sommes 600 PME à pouvoir fournir immédiatement les places à 7 $ tant attendues par les parents et sans coûter 1 $ aux contribuables pour construire et équiper une installation», a affirmé Patricia Chagnon, propriétaire d’une garderie en installation conforme qui avait été mise à l’écart de l’appel d’offres du gouvernement libéral.




Lionel Perez élu par acclamation
Article mis en ligne le vendredi 23 novembre 2012

 
Marie Cicchini

Lionel Perez

Lionel Perez sera le maire par intérim de l’arrondissement de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce jusqu’aux prochaines élections municipales, en novembre 2013.

Il sera assermenté le 27 novembre prochain à l’Hôtel de Ville de Montréal.

M. Perez a été élu par acclamation à l’issue de la période de mise en candidature visant à pourvoir au poste laissé vacant par Michael Applebaum, qui a remplacé Gérald Tremblay comme maire de Montréal par intérim.

Le nouveau maire s’engage à assurer la bonne marche des affaires de l’arrondissement, en cohérence avec celui de son prédécesseur, et à entreprendre quelques nouveautés.

«Michael Applebaum a accompli de grandes choses pour notre arrondissement. Je souhaite préserver ses réalisations et porter ses projets, tout en faisant progresser de nouveaux dossiers et des initiatives novatrices», a-t-il déclaré.




Union Montréal
Applebaum, Perez et Clarke démissionnent
Article mis en ligne le jeudi 15 novembre 2012

 
Photo Les Actualités

Trois élus du conseil d’arrondissement abandonnent Union Montréal.

L’ex-président du conseil exécutif, Michael Applebaum, a claqué la porte au parti d’Union Montréal.

Lionel Perez et Susan Clarke, élus de l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, ont également démissionné, ce qui portait à 6 le nombre de démissions d’Union Montréal en quelques heures, le 14 novembre.

Le maire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges siégera comme indépendant. Il a également annoncé qu’il se portera candidat à la mairie de Montréal pour assurer la transition.

Susan Clarke a confirmé qu’elle lui donne son appui. «Il a fait un travail formidable pour l’arrondissement et durant son mandat comme président du comité exécutif, il a accompli beaucoup de choses», a-t-elle dit.

Même son de cloche de Lionel Perez. «J’appuie Michael Applebaum comme maire intérimaire car il est l’homme de la situation. La population veut que ses élus agissent de façon responsable et sans partisannerie politique dans leurs meilleurs intérêts», a-t-il dit.




Projet de tramway
La première ligne passera sur Côte-des-Neiges
Article mis en ligne le jeudi 1er novembre 2012

 
Photo gracieuseté

Conception du tramway sur la rue De la Commune-McGill

L’Association des gens d’affaires de CDN-NDG accueille favorablement l’idée d’aménager un tramway sur son territoire, mais demandera une rencontre avec la Chambre de commerce du grand Montréal (CCMM) afin de faire valoir les problématiques territoriales.

Les trois grands secteurs susceptibles d’être desservis par le tramway sont le site de l’ancien hippodrome, situé à l’extrémité nord-ouest du tracé, et les secteurs de Griffintown et de Radio-Canada, au sud-est du tracé.

«On a prouvé dans les villes d’Europe que le tramway amène un certain développement économique une fois que les travaux sont faits. En revanche, il est prouvé aussi nettement que c’est un tue-commerce pendant la période des travaux qui deux-trois ans alors que les commerçants ont déjà payé un tribut assez fort pendant les travaux d’aqueduc de deux ans», a réagi le président de l’AGA-CDN, Jérôme Bugel.

La proposition soulève de nombreuses questions de faisabilité et sur la pertinence du parcours qui a été retenu à Côte-des-Neiges. Des doutes ont déjà été émis par des ingénieurs sur l’opération d’un tramway sur une pente à cause de la neige et de la glace en hiver.

La taxation sur la masse salariale, une des solutions de financement envisagées, pourrait avoir des répercussions sur la capacité des entreprises à augmenter le salaire de leurs employés et à engager dans un contexte où le coût d’exploitation augmente d’année en année. « C’est une injustice concurrentielle de plus par rapport aux entreprises situées dans la couronne de Montréal », a-t-il dit.




Réseau cyclable
11 km de plus pour le vélo
Article mis en ligne le jeudi 18 octobre 2012

 
Photo : Marie Cicchini

De jeunes cyclistes ont remarqué les bollards flexibles au beau milieu de la piste cyclable.

Les automobilistes et cyclistes de l’arrondissement ont certainement vu cet été l’apparition de bandes de pistes cyclables dans plusieurs rues de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

En tout, la Direction des transports de la Ville de Montréal et l’arrondissement ont ajouté 11,24 km au réseau cyclable cette année.

À part la piste cyclable du boulevard De Maisonneuve, les nouvelles bandes cyclables ne seront pas déblayées pour les rendre praticables pour les adeptes du vélo d’hiver, selon Isabelle Lord, chargée des communications de l’arrondissement de CDN-NDG. Elles seront déneigées dans la mesure où ils se trouvent sur la voie déneigée pour la circulation automobile.

Une situation peu rassurante

Deepak et Akeeva utilisent la piste cyclable ensemble une fois par semaine. Ils estiment que c’est un pas dans la bonne direction, mais que les bollards flexibles qui canalisent la circulation au centre de la rue leur ont exigé une grande vigilance.




Pour ou contre la cuisine de rue?
Article mis en ligne le jeudi 4 octobre 2012

 
Photo: iStockphoto

Une commission itinérante consultera l’ensemble des Montréalais sur la cuisine de rue.

L’Association des gens d’affaires de Côte-des-Neiges (AGA CDN) ne participera pas au processus de consultations publiques de la Ville de Montréal qui démarre pour jauger l’accueil à la cuisine de rue sur son territoire.

«Je ne pense pas que j’irai parce que s’il y a une énorme demande à la consultation publique, ils iront peut-être de l’avant avec le projet et permettre quelques licences», a affirmé Jérôme Bugel en entrevue.

Le président de l’AGA-CDN croit qu’en termes de développement durable, la cuisine de rue ne marche pas dans ce quartier résidentiel et commercial qui a une surabondance de restaurants.

«Ce ne sont pas des gens qui s’engagent, qui paient des loyers élevés, des taxes d’affaires, qui créent de l’emploi sur le territoire ou qui contribuent au développement du quartier. C’est contre la vision que, nous on défend à l’Association», a-t-il expliqué.




Qu’aura-t-on sur la scène en 2013?
Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2012

 
Photo: Les Actualités

La scène du parc Jean-Brillant devrait avoir une programmation d’activités culturelles et de quartier pour l’été 2013.

La Société de développement touristique (SDT) de Côte-des-Neiges a présenté sa première proposition d’animation et de programmation pour le parc Jean-Brillant.

La SDT espère mener à bien ce projet qui va de paire avec l’arrivée dans le quartier d’une première scène polyvalente couverte. « Je suis très heureuse de voir la structure couverte en ce moment en montage au parc Jean-Brillant », a affirmé Virginia Tiseo en présentant le document aux élus.

La SDT, créée par l’Association des gens d’affaires de CDN, a requis au conseil d’arrondissement une réponse avant la fin de décembre 2012 pour « pouvoir s’engager avec les commanditaires et avoir une bonne planification de la saison ». Elle veut s’assurer une place dans le parc pour conduire des activités de loisir et de culture sur la scène une fin de semaine sur deux.

Le document inclut une proposition visant à accroître l’offre d’hébergement touristique dans le quartier pour accueillir les visiteurs, ne serait-ce que pour les hôpitaux, les universités ou de grands événements comme le Grand Prix cycliste de Montréal.




Manifestation éclair pour le CC Empress
Article mis en ligne le jeudi 6 septembre 2012

 
Photo gracieuseté de Catriona Schwartz

La foule éclair et les « dancitantes de NDG a manifesté devant l’Empress à la musique de « Walk Like an Egyptian » pour rappeler le style architectural de l’Empress.

Les Amis de l’Empress ont organisé une manifestation éclair le 3 septembre dernier pour demander aux élus de l’arrondissement une plus grande place à l’activité culturelle et moins de place pour l’activité commerciale dans l’ancien théâtre Empress sur la rue Sherbrooke ouest à NDG.

La manifestation s’est tenue à deux jours de la prochaine séance du conseil d’arrondissement où les élus devraient se prononcer sur le projet le 5 septembre.

Selon Sharon Leslie, co-porte-parole des Amis de l’Empress, le groupe veut promouvoir l’idée d’un projet hybride qui pourrait comprendre des éléments des deux propositions et il espère toujours influencer le résultat final.

« Plusieurs citoyens du quartier sont très fâchés parce que le processus décisionnel en entier dans le prétendu concours que notre maire a créé a été tenu complètement en secret. Aucune information n’a été partagée avec la communauté. Aucun « input », aucune participation citoyenne, aucune consultation », a dénoncé la co-porte parole Marlo Turner Ritchie.




Plusieurs facultés poursuivent la grève
Article mis en ligne le jeudi 23 août 2012

 
Photo: Marie Cicchini

Valentine Usongo croit que c’est au congrès de la rentrée qu’un nouveau porte-parole de la CLASSE pourrait être élu pour remplacer Gabriel Nadeau-Dubois.

Alors que la CLASSE participe à ce qu’elle qualifie de « la plus grande marche de l’histoire du Québec  », à Montréal et se dirige vers son congrès le 25 août prochain dans le contexte d’une élection provinciale, c’est le retour en classe imposé par la Loi 78 pour la plupart des départements en grève de l’Université de Montréal le 27 août.

À l’Université de Montréal, 2729 étudiants des associations ont voté la poursuite de la grève depuis le déclenchement des élections. Les étudiants du département de service social sont en grève illimitée avec assemblée de reconduction le 7 septembre et les départements d’anthropologie (premier cycle), d’histoire de l’art (premier cycle), de musique, d’histoire (cycles supérieurs), de littérature comparée, de philosophie et d’études est-asiatiques ont voté pour la poursuite de la grève illimitée.

La CLASSE n’est pas tenue de remplacer Gabriel Nadeau-Dubois. Par contre, elle privilégie la présence d’hommes et de femmes parmi ses porte-paroles. « Pour l’instant, aucun homme ne souhaite se présenter », a affirmé la porte-parole Camille Robert.




Élections: La campagne est lancée
Article mis en ligne le jeudi 9 août 2012

 
Photo: Les Actualités

Les habituelles affiches électorales fleurissent le long des artères.

Les trois députés sortants, Kathleen Weil (NDG), Pierre Arcand (Mont-Royal) et Raymond Bachand (Outremont), membres du Parti libéral, ont été élus lors des élections générales du 8 décembre 2008.

Ils affronteront des candidats du Parti québécois, de Québec solidaire, et de deux nouveaux partis, la Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault, et l’Option nationale, ainsi que du Parti vert lors des élections générales le 4 septembre prochain.

Sur le plan local, trois jeunes souverainistes représentent l’Option nationale: Luc Séguin dans Outremont, Guillaume Blanchet dans Mont-Royal et Sylvain Labranche dans NDG. Le Parti québécois ne présente qu’une candidate, Roxanne Gendron, dans Outremont.




Halte aux graffitis
Article mis en ligne le mercredi 25 juillet 2012

 
Photo: Mélissa Savary

Une équipe de Prévention CDN-NDG recouvre de blanc un des trois murs qui sera agrémenté d’une murale.

Les citoyens peuvent se procurer gratuitement des trousses de nettoyage écologiques afin d’enlever eux-mêmes les graffitis de leur propriété.

La trousse contenant le produit nettoyant, des gants ainsi qu’une éponge abrasive sont disponibles à l’éco-quartier de Notre-Dame-de-Grâce (6575, rue Somerled, bureau 206) et à l’éco-quartier de Côte-des-Neiges (6767, chemin de la Côte-des-Neiges, bureau 591).

« Environ 85 % des propriétaires ayant reçu un avis ont nettoyé les surfaces taguées et les maintiennent propres, malgré quelques récidives. La trousse de nettoyage vient ainsi donner un coup de pouce aux résidants qui, comme nous, veulent en finir avec ce vandalisme », a déclaré Susan Clarke, conseillère du district de Loyola et responsable du dossier des graffitis.




Une Mousquetaire en route pour Londres
Article mis en ligne le jeudi 5 juillet 2012

 
Photo: Maxime Dubois

La tireuse Anissa Khelfaoui défendra les couleurs de l’Algérie aux J.O. de Londres.

Le club d’escrime des Mousquetaires qui évolue au collège Notre-Dame depuis un an aura une de ses athlètes à Londres pour les Jeux Olympiques 2012.

Anissa Khelfaoui défendra les couleurs de l’Algérie cet été, quatre ans après une participation aux J.O. de Pékin. Si les objectifs affichés restent modestes, aucun scénario n’est exclu par l’athlète de 20 ans ainsi que par son entraîneure.

Une nouvelle aubaine se présente pour Anissa Khelfaoui. En décrochant la médaille d’or aux épreuves qualificatives du fleuret, elle a gagné son ticket pour participer une seconde fois aux Olympiques. « C’est une très grande compétition et j’ai vraiment hâte d’y être », se réjouit la cégépienne.

Retour à Pékin 2008. Elle fut l’une des plus jeunes athlètes au tournoi d’escrime alors qu’elle n’avait que 16 ans. À cette époque, la tireuse n’avait pas vraiment pris conscience de l’exploit qu’elle réalisait. « C’est totalement différent aujourd’hui, affirme-t-elle. Je me rends bien compte de ce que je réalise. »




Luka Rocco Magnotta
De retour au Canada
Article mis en ligne le jeudi 21 juin 2012

 
Photo gracieuseté du SPVM

La cavale de Luka Rocco Magnotta a pris fin à l’aéroport de Mirabel, le 18 juin dernier, où l’avion militaire s’est posé à 18h49.

Luka Rocco Magnotta, l’homme accusé dans le dossier du 11e homicide à survenir sur le territoire de Montréal, est de retour au Canada. Il a comparu dès le lendemain devant la cour au Palais de justice de Montréal, le 19 juin dernier, puis transféré dans une prison.

Le gouvernement canadien et le Service de police de Montréal s’est félicité du retour d’un des hommes les plus recherchés de la planète en sol canadien. Magnotta ne s’était pas opposé à son extradition de l’Allemagne, où il était détenu depuis son arrestation à Berlin le 4 juin dernier.

L’arrivée de l’homme de 29 ans, suspecté du meurtre de Jun Lin le 24 mai dernier à Côte-des-Neiges, a mobilisé un important dispositif de sécurité à l’aéroport de Mirabel, où il est descendu d’un avion militaire vers 19 h, le 18 juin, en compagnie de six enquêteurs du SPVM.




L’Euro 2012 sur les terrasses
Article mis en ligne le jeudi 7 juin 2012

 
Photo: Jérôme Cortina

Un artiste dessine le logo officiel de l’Euro 2012.

À deux jours du Championnat d’Europe UEFA de football 2012, du 8 juin au 1er juillet prochain, les terrasses ornées de fleurs se multiplient et offrent une alternative pas assez connue aux rues piétonnes commerciales de l’autre côté de la montagne.

Au cœur de la cité universitaire de Côte-des-Neiges, le grand plaisir de manger et de fêter à l’extérieur est revenu. Les chalands trouvent facilement une terrasse accueillante, peu importe la raison qui les amène dans le quartier.

Pour une bonne sortie au restaurant, rendez-vous chez Pacini ou sur sa terrasse au 5520, chemin de la Côte-des-Neiges. Le restaurant offre un décor soigné, une ambiance feutrée et un menu varié d’où la malbouffe est bannie depuis plusieurs années.

En amont, le Bistro Olivieri, annexe de la Librairie, offre une des plus belles terrasses à Montréal. Tous les vendredis, Joël Fenech offre une dégustation de produits des fermes locales, ainsi que des petites bouchées tous les jours de 16 h à 19 h. Le gérant rappelle qu’il privilégie le vin du moment ou d’importation privée. Le public peut également participer sur réservation aux fameuses causeries ou lancements de livres en présence de leurs auteurs, d’écrivains ou d’universitaires.




Manifestations contre la loi 78
Le bruit des casseroles résonne dans le quartier
Article mis en ligne le jeudi 31 mai 2012

 
Photo: Mélissa Savary

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont marché au centre-ville de Montréal.

Des manifestations pacifiques, rythmées de bruits de casseroles, se propagent jusque dans Côte-des-Neiges et Notre-Dame-de-Grâce.

C’est pour s’opposer à la loi 78 que des gens de tous âges descendent dans la rue, articles de cuisine à la main. Selon une résidente de Notre-Dame-de-Grâce qui a participé à au moins une des manifestations des casseroles, il s’agit d’un « quartier avec beaucoup d’étudiants, de professeurs et de familles qui souffrent des mauvaises décisions du gouvernement ». Plusieurs expriment un écœurement de la gestion de la crise actuelle par le gouvernement Charest.

Ces marches débutent généralement vers 20 h et se tiennent un peu partout dans Montréal, ainsi que dans le reste du Québec.

En vertu de la loi 78, si les policiers n’ont pas reçu l’itinéraire de la manifestation, elle est considérée comme illégale. Les policiers tolèrent toutefois les manifestations qui demeurent pacifiques.

Plus d’une centaine de jours de grève et le rythme des manifestations n’a pas réellement diminué. Le 22 mai dernier, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont réunies à la place des Festivals pour entamer une énième marche de protestation. Il s’agissait de la troisième d’une telle envergure.




Suspect recherché
Article mis en ligne le jeudi 17 mai 2012

 
Photo: Marie Cicchini

Un groupe d’intervention de la police a été dépêché au 3320, avenue Goyer à Côte-des-Neiges le 9 mai dernier pour arrêter un homme à son domicile à la suite d’une altercation entre deux hommes et une menace avec une arme à feu.

Selon Mario Fortier, porte-parole du SPVM, un employé se serait présenté à la porte du locataire peu avant 10 h afin de collecter le loyer. Il y aurait eu une altercation entre les deux personnes et le suspect aurait menacé l’employé avec une arme de poing. Mais l’agent Yannick Ouimet, porte-parole du SPVM, ajoute qu’une interruption d’électricité était à l’origine de la dispute.

Les policiers ont évacué les résidents de l’immeuble qui héberge une garderie en milieu familial. Ils ont érigé un périmètre de sécurité entre Decelles et Côte-des-Neiges et ont tenté d’entrer en communication avec le suspect.




En route vers les Jeux olympiques de Londres
Article mis en ligne le jeudi 3 mai 2012

 
Photo gracieuseté de Judo Canada

Kelita Zupancic, un espoir de médaille pour le Canada.

Au Club de judo Shidokan, le centre national d’entraînement de judo du Canada, à NDG, pas moins de sept athlètes se sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Londres.

Les plus récents, Kelita Zupancic (moins de 70 kg) et Sasha Mehmedovic (moins de 66 kg), ont gagné leur place le week-end dernier lors du Championnat panaméricain de judo à l’aréna McConnell de l’Université McGill.

Les autres qualifiés sont Nicholas Tritton, dans la catégorie des 73 kg et moins; Amy Cotton, moins de 78 kg; Alexandre Valois-Fortier chez les moins de 81 kg; Alexandre Émond, moins de 90 kg, et Sergio Pessoa Jr, le fils de l’entraîneur Sergio Pessoa, chez les moins de 60 kg.

Alexandre Émond a particulièrement bien performé. Il a remporté une victoire en prolongation contre le Cubain Ashley Gonzalez, qui a terminé troisième au dernier Championnat du monde de judo.




Chronologie d’une grève étudiante
Article mis en ligne le jeudi 19 avril 2012

 
Photo: Marie Cicchini

L’entrée de l’immeuble qui héberge le bureau de comté de Raymond Bachand, ministre des Finances, est barbouillé de peinture rouge. Il s’agit d’une seconde attaque en deux semaines.

Après neuf semaines de manifestations et de grève étudiante au Québec, les actes de vandalisme se multiplient, y compris à Côte-des-Neiges. La possibilité d’une rencontre a été évoquée, mais la CLASSÉ sera-t-elle à la table des discussions?

2 avril : La police recherche deux femmes qui, entre 4 h 47 et 7 h 10, ont été photographiées en train de peindre des carrés rouges de 1 pied x 2 pieds sur 300 murs dans un stationnement à étages de l’Université de Montréal (UdeM) situé en face du 3000 Jean-Brillant.

11 avril : À la demande de l’UdeM, la Cour supérieure du Québec émet une injonction provisoire visant à assurer l’accès à son campus et aux classes. L’injonction est valide jusqu’au 20 avril. Le juge ordonne non seulement de ne pas bloquer l’accès aux bâtiments du campus et aux salles de classe, mais également de s’abstenir d’empêcher la tenue des activités universitaires sur le campus de l’UdeM. Les manifestants doivent s’abstenir d’intimider ou de menacer tout membre de la communauté universitaire, les visiteurs et toute personne en communication régulière avec l’UdeM. Les contrevenants sont passibles d’outrage au tribunal. Il ne devrait plus y avoir d’empêchement pour que les étudiants qui veulent assister à leurs cours aient accès à leurs salles de classe.

12 avril : Les jugements défavorables aux grévistes étudiants se multiplient en Cour supérieure du Québec.




Incendie majeur avenue Monkland
Article mis en ligne le jeudi 5 avril 2012

 
Photo: Maxime Carrière

Deux commerces ont subi des pertes totales, et un troisième a subi de légers dommages dans cet incendie

Un incendie de 4 alertes a décimé deux commerces hébergés dans un bâtiment commercial et résidentiel sur l’avenue Monkland le 28 mars dernier.

Vers 12 h 7, les pompiers ont répondu en grand nombre à un incendie qui s’est déclaré au restaurant Lucille’s Oasters Dive situé au 5626, avenue Monkland.

L’incendie n’a fait aucun blessé.

Selon Marc Dallaire du SPVM, le feu aurait pris dans la cuisine du restaurant sur l’heure du midi, hors de ses heures d’ouverture.

Le feu faisait rage dans la structure de bois et de brique de deux étages et les flammes se seraient rapidement propagées par la tuyauterie dans le commerce voisin, la cordonnerie Monkland.

Le Service d’incendie de Montréal a dépêché 23 véhicules de combat avec pompes et échelles et deux appareils d’élévation pour combattre le brasier.




Plus de 220 000 étudiants manifestent
Article mis en ligne le jeudi 22 mars 2012

 
Photo: gracieuseté de la FAÉCUM/Élias Touil

Les étudiants de l’Université de Montréal

« Ce n’est pas un budget réfléchi en fonction d’une échéance électorale, c’est un budget réfléchi en fonction de l’avenir du Québec. »

La position de Raymond Bachand, ministre des Finances, reste sans compromis alors que circulent les rumeurs d’élections générales pour le printemps.

Le gouvernement Charest maintient les objectifs poursuivis depuis deux ans  : resserrement des dépenses et retour à l’équilibre budgétaire « pour bâtir une économie forte ».

Dans le camp des étudiants, la hausse de 1625 $ des frais de scolarité ne passe pas. Au 20 mars dernier, 220 000 étudiants membres de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FÉUQ) avaient obtenu un mandat de grève coïncidant avec le dépôt du budget.

Le mouvement de protestation qui dure depuis plusieurs semaines à la grandeur du Québec atteint son point culminant : une manifestation doublée d’une grève d’une ampleur jamais vue le 22 mars au centre-ville de Montréal.

À l’Université de Montréal, les élèves de la faculté de médecine et de l’aménagement cycles supérieurs ont débrayé le 20 mars. Huit autres ont emboîté le pas deux jours plus tard et font deux ou trois jours de grèves ponctuelles. Pour la première fois de leur histoire, les cycles supérieurs de Polytechnique ont transformé la grève du 22 mars en une grève renouvelable à partir du 21 mars. Ils sont tout aussi déterminés à dire au gouvernement qu’il fait fausse route dans le dossier des frais de scolarité.

À Tout le monde en parle, le 18 mars, Line Beauchamp, ministre de l’Éducation, ne recule pas devant le bras de fer qui s’annonce.




Première pelletée de terre
Un CLSC à l’îlot Benny Farm
Article mis en ligne le jeudi 8 mars 2012

 
Photo: Marie Cicchini

Le docteur Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, a également répondu aux médias le 2 mars à propos de l’arrestation controversée du médecin d’urgence Jeffrey Sirzyk à Lachute pour un crime suspecté.

Les travaux de construction du futur CLSC de Notre-Dame-de-Grâce-Montréal-Ouest sont lancés.

Un an après l’annonce de ce projet, Yves Bolduc, ministre de la Santé, et Kathleen Weil, députée de Notre-Dame-de-Grâce, ont participé le 2 mars dernier à la première pelletée de terre symbolique de bâtiment près du boulevard Cavendish et de l’avenue Monkland.

Les travaux consistent à ériger un immeuble d’une superficie brute d’environ 6300 mètres carrés sur quatre étages, à huit minutes de l’emplacement actuel, afin de reloger certaines ressources du CLSC René Cassin et du personnel de l’administration du Centre de santé et de services sociaux Cavendish.

Il s’agit d’un nouveau lien pour le CSSS Cavendish avec le réseau de la santé et de services sociaux de Montréal. Et comme le Centre sportif de NDG, c’est l’un des éléments de la vision de Michael Applebaum, maire de l’arrondissement de CDN-NDG, pour l’Aire Benny.

Les coûts des travaux évalués à 22,5 M$ sont financés par le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Cavendish. Le ministère de la Santé et des Services sociaux apporte une contribution complémentaire de 1,76 M$. La construction de l’immeuble devrait se terminer en septembre 2012. Ce sera le premier du genre à obtenir une certification LEED.




Plein air, spectacles et sports
Article mis en ligne le jeudi 23 février 2012

 
Photo gracieuseté de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce

Qu’il neige ou qu’il pleuve, le congé d’hiver du 5 au 9 mars vous réserve de nombreuses activités – gratuites ou à peu de frais. Conservez précieusement cet agenda pour profiter des meilleures sorties culturelles, sportives et en plein air offertes à toute la famille.

À la Maison de la culture

Maison de la culture
Notre-Dame-de-Grâce

3755, rue Botrel
514 872-2157

Tête de violon
Théâtre musical (à partir de 6 ans)
Un moment de bruits curieux, de sensations sonores et de musiques qui racontent des histoires.
Avec Marie-Hélène da Silva, joueuse d’idée et interprète, et Joël da Silva, auteur et metteur en scène
6 mars à 11 h

Annabelle suit sa voix (à partir de 6 ans)
Avec Christina Tannous, soprano et Dominic Boulianne, piano
7 mars à 15 h

Maison de la culture
de Côte-des-Neiges

5290, chemin de la Côte-des-Neiges
514 872-6889




Une patinoire de 1 M$ à Loyola
Article mis en ligne le jeudi 9 février 2012

 
Photo: Tous droits réservés/Club de hockey Canadien inc.

L’une des cinq patinoires réfrigérées offertes par le CH.

Excellente nouvelle pour les écoles et organismes communautaires. Le parc de la Confédération ouvre une patinoire extérieure réfrigérée et multisports à l’hiver 2013.

La patinoire aura les dimensions réglementaires de la LNH, soit 200 pieds x 85 pieds et une qualité de glace qui saurait plaire aux professionnels. Cette installation polyvalente d’une valeur de plus de 1 M$ est léguée à la communauté.

Michael Applebaum a annoncé que l’Administration de CDN-NDG devra débourser 700 000$ pour préparer le terrain, amener l’électricité, installer les lumières et préparer le terrain de basketball. Il s’agit d’une dépense unique. La Fondation investira ensuite 1 M$ pour l’installation de la patinoire. L’arrondissement dépensera 100 000$ par année pour faire la glace et l’entretien. Même si ce n’était pas une dépense prévue au budget, le maire affirme qu’il trouvera assurément les fonds pour la couvrir.

Ce parc situé dans le district de Loyola a été choisi par la Fondation des Canadiens pour l’enfance, qui s’est associée à Québec en forme pour assurer le succès du programme Bleu Blanc Bouge. Elle a déjà légué quatre des cinq patinoires communautaires qu’elle avait à offrir dans le cadre de ce programme.




CDN fête l'hiver
Article mis en ligne le jeudi 26 janvier 2012

 
Photo: Gracieuseté

Une grande fête pour toute la famille aura lieu le 4 février prochain dans le quartier de Côte-des-Neiges.

Plusieurs groupes communautaires chapeautés par la Corporation de développement communautaire et par la Table de concertation Jeunesse de Côte-des-Neiges et parrainés par de nombreux commanditaires publics et privés, organisent la cinquième édition de L’hiver en fête à Côte-des-Neiges.

Cette fête annuelle prévoit une foule de jeux et d’activités hivernales qui s’adressent surtout aux familles et aux nouveaux arrivants au Québec. Le but est de leur faire découvrir les joies de l’hiver et toutes sortes d’activités simples. Ce sera pour tout ce monde une bonne occasion d’apprivoiser le climat rude du Québec et d’apprendre à profiter des belles journées hivernales.




ARCHIVES 2011
 Des garderies « laissées au bord de la route »
 Deux nouveaux centres de recherche à Concordia
 Une scène pour le parc Jean-Brillant
 Des contes de partout près de chez nous
 De l’argent non réclamé dort dans les coffres
 L’arrondissement fait valoir sa riche culture
 Côte-des-Neiges manque à l’appel
 Dons et entraide nécessaires toute l’année
 Un cycliste de 70 ans gravement blessé
 Cet été, je sors dans mon quartier!
 Une place au soleil
 Le secteur Décarie sera fermé à la circulation
 La loi de la jungle dans le logement locatif
 Le NPD déborde de joie au théâtre Rialto
 Aperçu de la cure de jouvence d’ici 2012
 Les Bixis débarquent à NDG
 Martin Cauchon et Michael Ignatieff en campagne à Outremont
 Un nouveau CLSC complète l’Aire Benny
 Quoi faire pendant la relâche
 Nicolas Desmarais à la coupe Nor-Am
 New NDG sports centre opens
 Plusieurs commerces perdront leurs locaux

ARCHIVES 2010
 Activités du temps des fêtes
 Le nouveau Turcot suscite des attentes
 Les travaux sur CDN font une victime
 La lente ascension de Saint André Bessette
 Des commerces au bord de la faillite
 Université de Montréal : Un grand moment de son histoire
 L’art de rue en toute légalité
 Grand Prix cycliste de Montréal : La prestigieuse compétition traverse CDN
 Côte-des-Neiges en fête annonce sa 8e édition
 Les Caribous du Québec s’inclinent contre l’Ontario
 Cet été, je sors dans mon quartier!
 Ambiance et bonnes affaires au bar
 F. Back et S. Sammy en tête du palmarès
 Chantier sur la Côte-des-Neiges : Les commerçants subissent les contrecoups

Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca